En présence de douze Conseillères et Conseillers nationaux ou aux Etats, sept Conseillers d'Etat en charge de l'éducation, plus de cinquante présidentes et présidents d'associations d'enseignants, de nombreux responsables scolaires à tous les niveaux, cette troisième journée suisse de l'éducation a été un beau succès.

Située à mi-chemin entre le premier bilan de HarmoS et les élections fédérales, la manifestation a pu compter sur la participation de l'ensemble des partis politiques représentés au parlement. Au menu trois questions importantes pour la suite de l'harmonisation scolaire dans notre pays: "De quelle part de "fédéral" a besoin l'éducation?", jusqu'à quel point Berne doit se mêler du pilotage des systèmes éducatifs?; "Le mandat constitutionnel d'harmonisation selon l'art. 62 est-il rempli?", avec en point de mire la question des langues; et enfin "De quelle marge de manœuvre les cantons doivent-ils bénéficier?", autrement dit, comment faire pour harmoniser sans uniformiser?

Journée Suisse de l'Education

LCH – Dachverband Lehrerinnen und Lehrer Schweiz
Zentralsekretariat
Pfingstweidstrasse 16
8005 Zürich

SER – Syndicat des Enseignant·es Romand·es
Secrétariat général
Av. de la Gare 40
1920 Martigny 1